Actualités

Les femmes protègent les droits de l'homme humanitaires, de la dignité et de donner espoir aux autres

19 août 2019

 

Déclaration du Directeur exécutif de l'UNFPA Dr Natalia Kanem lors de la Journée humanitaire mondiale

Alors que nous célébrons la Journée humanitaire mondiale, l'UNFPA salue ceux qui répondent aux crises à travers le monde. Cette année, nous attirer l'attention sur le courage et l'engagement des femmes qui aident les acteurs humanitaires au milieu des conflits, les catastrophes et les déplacements.

Quand survient la crise, les femmes et les filles sont touchées de manière disproportionnée et un risque accru de visage la violence fondée sur le sexe. Les établissements de santé sont souvent endommagés ou détruits, laissant les femmes, y compris les femmes enceintes, sans soins salvateurs. Les besoins fondamentaux des femmes et des filles qui leur permettent de respecter leur dignité sont souvent après coup. La direction des femmes et des jeunes est souvent exclus des processus de paix.

Une position unique pour atteindre et aider les femmes et les filles, les femmes constituent un grand acteurs humanitaires pourcentage de répondants de première ligne qui risquent leur vie pour sauver la vie des autres. Nous rendons hommage aux femmes qui humanitaires, dans des conditions difficiles, à protéger les droits de l'homme, la dignité et donnent de l'espoir aux autres.

Nous rendons hommage à des sages-femmes qui aident les femmes à l'accouchement jour et nuit dans des conditions dangereuses. Nous rendons hommage à des femmes des communautés et de la société civile qui étape pour arrêter la violence fondée sur le sexe, les survivants du conseiller et veiller à ce qu'ils obtiennent les services dont ils ont besoin. Nous rendons hommage à des femmes leaders qui supervisent la préparation, l'intervention et le rétablissement.

Cette Novembre, la communauté internationale se réunira à Nairobi pour marquer les 25 années écoulées depuis la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD). Co-organisée par l'UNFPA et les gouvernements du Kenya et au Danemark, le Sommet de Nairobi sur ICPD25 vise à recueillir des engagements politiques et financiers qui, en partie, faire en sorte que les services de sauvetage sont disponibles pour les femmes et les filles touchées par les crises.

Nous ne pouvons pas laisser une femme ou une fille derrière. Je demande à tous les gouvernements à se joindre à nous pour le Sommet de Nairobi pour faire progresser la santé sexuelle et reproductive et les droits dans les situations humanitaires et aider à prévenir et à combattre la violence fondée sur le sexe sur les lignes de front. Ensemble, nous pouvons faire de plus grands progrès pour les droits, la sécurité et la dignité pour tous.
 

Version arabe / anglaise