Vous êtes ici

La violence digitale est un crime!

Le Centre de Recherches, d'Etudes, de Documentation et d'Information sur la Femme (CREDIF) a lancé en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population en Tunisie (UNFPA Tunisie) et dans le cadre du Programme de Promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes en Tunisie « Moussawat », une campagne de sensibilisation sur la violence digitale à l'égard des femmes sous le slogan « La violence digitale est un crime يتحاسب_هوني_حتى» du 19 octobre jusqu’au 02 novembre 2020

La campagne avait pour objectifs de :

  • Faire connaître la violence digitale faite aux femmes ;
  • Sensibiliser le grand public aux répercussions néfastes de la violence digitale à l'égard des femmes ;
  • Inciter les femmes à briser le silence concernant la violence digitale à leur encontre ;
  • Inciter les médias à traiter le sujet de la violence digitale faite aux femmes.

La campagne s'adressait principalement aux femmes et aux hommes de la catégorie des jeunes étant donné qu’ils/elles sont les plus grand.e.s utilisateurs/utilisatrices des médias sociaux, particulièrement Facebook.

La campagne « La violence digitale est un crime يتحاسب_هوني_حتى » a été lancée sur la base des résultats d’une étude exploratoire réalisée par le CREDIF en 2019 sur « La violence contre les femmes dans l'espace digital : Facebook comme exemple ».

L'étude a montré que la violence contre les femmes dans l'espace Facebook est devenue un phénomène qui menace la plupart d'entre elles, puisque 4 femmes sur 5 déclarent avoir déjà subi la violence digitale sur Facebook, 15% d'entre elles n’ont pas porté plainte.