Actualités

Stratégie nationale multisectorielle pour la promotion de la santé des adolescents et des jeunes en Tunisie

3 septembre 2018

En Tunisie, de nombreux programmes de santé et de nombreuses interventions et campagnes d’information ciblant les adolescents et les jeunes (A&J) ont été mis en place et réalisés. Toutefois, la plupart des indicateurs des comportements peu favorables à la santé ou de morbidité de cette population, ont une tendance à la hausse.

Le tabagisme, la consommation d’alcool et de drogues toucheraient respectivement : 25,1%, 5,8% et 3,8% des jeunes de 15 à 17 ans. De même, 22,3% des A&J ont été impliqués dans des affaires de violence et 25,6% dans des cas de suicide.1

La même tendance à la hausse s’observe pour les indicateurs de diabète, de dyslipidémies, d’obésité, de surpoids, d’hypertension ou de dépression.

Par ailleurs, les A&J se sentent peu informés et mal pris en charge et déclarent un accès limité aux services de Santé avec des disparités sociales et régionales importantes entre les différents groupes de jeunes, que ce soit en raison de la situation socioéconomique précaire, l’existence de barrières culturelles ou en raison de l’insuffisance de l’offre de service.

L’ensemble de ces éléments font de la santé des A&J une priorité de santé publique et représente un défi majeur à relever pour le système national de santé tunisien. L’élaboration et la mise en œuvre d’un cadre stratégique relatif à la santé des A&J permettra à notre système de santé de s’insérer dans la dynamique internationale appelant à intégrer l’ensemble des préoccupations relatives à santé des A&J, au-delà de la santé sexuelle et reproductive, dans une stratégie globale intégrant toutes les dimensions qui peuvent influer sur leur santé et leur bien-être.

Ainsi, l’UNFPA Tunisie appuie le Ministère de la santé pour l’élaboration d’une stratégie nationale pour la promotion de la santé des A&J, de 10 à 24 ans, selon une approche participative multisectorielle et ce à travers la mise en place d’un comité technique regroupant des représentants des différents ministères concernés, des jeunes et de la société civile. Les travaux du comité technique ont abouti, jusque-là, à l’élaboration des projets de vision de la stratégie et des orientations stratégiques ainsi qu’à l’identification des priorités de santé des A&J.

Parmi les priorités de santé des A&J identifiés, nous citons, les violences, la santé mentale, les comportements addictifs, les infections sexuellement transmissibles et la santé sexuelle et reproductive, l’éducation sexuelle, la disponibilité d’un panier de soins essentiels de qualité spécifiques et adaptés aux besoins des A&J, mais encore l’éducation parentale et la santé environnementale.

Le cadre référentiel de la stratégie adoptera une approche globale basée sur les droits humains centrée sur l’A&J couvrant l’ensemble des dimensions et des déterminants de leur santé.

La participation effective des A&J et de la communauté à toutes les étapes d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi de la stratégie est une condition essentielle à sa viabilité et à sa réussite. C’est ainsi que se tiendront, durant les mois à venir, divers focus groupes avec les jeunes et avec la société civile, des entretiens et des ateliers inter-régionaux.
 

1Revue des programmes nationaux de santé ciblant les adolescents et les jeunes.