Actualités

#MaYerkebch Campagne de sensibilisation contre les violences dans le transport public à Sfax - 2018

17 octobre 2018

L’UNFPA Tunisie (Fonds des Nations Unies pour la population) a appuyé en 2016 dans le cadre du programme Moussawat, le Centre de Recherche, d’Etudes, de Documentation et d'Information sur les Femmes (CREDIF) dans la réalisation d’une analyse des violences fondées sur Genre dans différents espaces publics, trois bulletins ont été élaborés et diffusés sur les violences dans la rue, dans l’espace professionnel et dans les moyens de transport. L’activité constitue une composante de la stratégie nationale de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, réalisé avec le Ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors dont l’UNFPA Tunisie a appuyé l’élaboration, la validation et l’application.

L’analyse de l’étude réalisée en 2015 démontre que 22.4% femmes déclarent avoir subi une violence, dans les moyens de transport, entre 2011 et 2015. Le CREDIF et l’UNFPA ont lancé en Septembre 2017 une première campagne dans les moyens de transport dans le Grand Tunis, qui a été suivie par d’autres initiatives de la société civile, et a encouragé des femmes à dénoncer et à documenter les violences, et a même été accompagnée par une campagne sécuritaire visant les harceleurs.

Suite au succès de cette première campagne, ce 17 octobre 2018 nous en avons déployé une seconde en continuité avec la stratégie initiale, en se focalisant sur la région de Sfax, seconde région la plus touchée par le phénomène de violences faites aux femmes dans les moyens de transport. Une préannonce a été réalisée le 10 octobre 2018 afin d’engager les médias et leaders d’opinion pour adhérer aux efforts du CREDIF de l’UNFPA Tunisie pour engager l’opinion publique. Cette journée a été suivie par des sessions de formation ciblant les associations partenaires afin que les différents acteurs s’imprègnent au mieux de cette action et ainsi poursuivent les actions terrains avec un discours adapté.

Cette campagne est le fruit de l’engagement des acteurs partenaires à savoir la Société Régionale de Transport du gouvernorat de Sfax (Soretras), les associations Mouwatinet et Association Tunisienne des Femmes Démocrates. Un déploiement stratégique sur différents canaux permet de sensibiliser les usagers des transports mais aussi le grand public. La campagne a intégré de l’ambient, de l’affichage tactique, du PR mais aussi des actions de sensibilisation sur le terrain... En reprenant le slogan « #MaYerkebch », l’objectif est encore une fois et donc en continuité avec la campagne réalisée en 2017 de rejeter l’agresseur, être solidaire avec la victime et briser le silence du grand public pour ne plus être des simples spectateurs. Le concept créatif illustre une scène de crime représentée à l’intérieur du bus même et déployé sur les différents supports visuels.

Afin d’appuyer cette action de plaidoyer, une application mobile BALLAGH permettant de signaler toutes formes de violences faites aux femmes et aux filles a été développée et est accessible. Cet outil permettra à terme de mesurer le phénomène, d’attirer l’attention des institutions et structures décideurs et de l’opinion publique sur son importance. Outil de veille BALLAGH est un espace de dénonciation des actes de manière anonyme et n’a pas pour vocation d’assister les victimes ni de poursuivre les agresseurs.

Notre rôle en tant qu’agence des Nations Unies est de sensibiliser l’opinion publique en vue de concrétiser l’un de nos objectifs transformateurs à l’horizon 2030 à savoir Zéro violence basée sur le genre et pratique néfaste à l’encontre des femmes et des filles.