Vous êtes ici

Accélérer l'Action contre le Virus du Papillome Humain (HPV) et le Cancer du Col Utérin

27-28 janvier 2021, Sharjah, EAU 

Nous, représentants de gouvernements, de milieux universitaires, d'organisations internationales, de la société civile et de défenseurs, participant au forum “Accélérer l'Action contre le HPV et le cancer du Col Utérin: Un forum régional pour suivre les progrès et stimuler les réponses nationales et régionales afin d’agir contre le cancer du col utérin'', réunion virtuelle à Sharjah le 27-28 janvier 2021 sous le Patronage de Son Altesse Sheikha Jawaher BintMohammed Al Qasimi, épouse du Dirigeant de l’émirat de Sharjah-EAU, Fondatrice et
Marraine Royale des Amis du Traitement du Cancer (FoCP), Ambassadrice Internationale de la Déclaration Mondiale sur le Cancer de l'Union Internationale Contre le Cancer (UICC) etAmbassadrice Internationale du Cancer de l'Enfant chez UICC, affirmant nos engagements à
améliorer l'accès au dépistage, aux vaccins et aux traitements contre le HPV et le cancer du colutérin dans la Région Arabe, et conformément à l'appel à l’action de l'Organisation Mondialede la Santé pour l'élimination du cancer du col utérin, faisons ainsi la déclaration suivante.
S'appuyant sur les progrès accomplis jusqu'à présent depuis la première édition en 2019 de la Déclaration de Sharjah 3x3 et dans le cadre de l'engagement mondial à mettre en œuvre la Stratégie Mondiale pour la santé des Femmes, des Enfants et des Adolescents 2016-2030 et les engagements du Sommet de Nairobi CIPD@25.

Nous affirmons fermement notre engagement envers la santé et le bien-être des filles et des femmes dans le monde entier et la nécessité d’aborder les charges interconnectées du HPV etdu cancer du col utérin dans la région arabe. Nous sommes d’accord avec l’objectif du Programme Mondial Commun des Nations Unies sur la Prévention et le Contrôle du Cancer du col de l’Utérus afin de s’appuyer sur les efforts collectifs du monde de sorte qu’en unegénération, le décès par cancer du col utérin ne soit plus considéré comme un problème de santé publique.

En outre, nous assurons notre engagement à soutenir la Stratégie Mondiale pour l'Élimination du Cancer du Col de l'Utérus et la feuille de route des objectifs 90-70-90 à atteindre d'ici 2030.
● 90% des filles sont totalement vaccinées contre le HPV à l’âge de 15 ans.
● 70% des femmes ont bénéficié d’un test de haute performance aux âges de 35 ans et 45 ans.
● 90% des femmes ayant une maladie du col utérin reçoivent un traitement (90% des femmes atteintes de lésions précancéreuses sont traitées; 90% des femmes atteintes d'un cancer invasif sont prises en charge).

Le cancer du col de l'utérus est une des formes évitables et traitables du cancer, tant qu’il est détecté précocement et géré efficacement. L'accroissement de l'accès aux moyens essentiels de prévention, de dépistage et de traitement est un point crucial à une approche globale de la lutte contre le cancer du col de l'utérus. Nous devons intensifier nos efforts afin d’avoir une région et un monde où aucune femme ne meurt à cause du cancer du col utérin, en renforçant l'action coordonnée et la volonté politique grâce à l'incorporation de nouvelles modalités de dépistage et à la sélection de démarche de triage/diagnostic approprié dans un programme organisé pendant la crise pour garantir l'équité et l’accès approprié aux soins du cancer du col utérin.
La réponse à l’épidémie du COVID-19 a montré comment les gouvernements ont pu rapidement allouer les ressources à l'achat et à la distribution des vaccins contre le COVID-19.
Nous pouvons tirer des enseignements de l'achat, du stockage, de la distribution, de la fourniture et de la mobilisation communautaire qui pourraient être mises en œuvre dans le déploiement du vaccin contre le HPV.

Nous nous engageons à:

1. Plaider en faveur de stratégies régionales et nationales contre le cancer du col utérin quicorrespondent aux initiatives mondiales, et cela, en tenant compte des capacitésnationales afin d'assurer leur mise en œuvre dans chaque pays;
2. Établir des efforts de coopération et renforcer la coopération Sud-Sud afin d’améliorerla capacité des pays et des organisations à lutter contre le cancer du col utérin et la miseen œuvre du programme national de vaccination contre le HPV malgré les urgences sanitaires actuelles et futures;
3. Investir dans une meilleure collecte, analyse et utilisation des données pour une prise de décision fondée sur des preuves et pour identifier et régler les inégalités actuelles en ce qui concerne le vaccin contre le HPV et la détection et le traitement du cancer du col
de l'utérus;
4. Approuver la mise en place d'un cadre de suivi solide des progrès de la mise en œuvre du vaccin contre le HPV et l'élimination du cancer du col utérin.

Nous travaillerons sur cette déclaration en solidarité et en coordination avec les gouvernements, les organisations nationales et internationales et toutes les autres parties prenantes. La lutte contre le cancer du col de l'utérus contribuera à la réalisation de la Couverture Sanitaire Universelle. La région arabe pourrait être parmi les pionniers dans le monde à éliminer le cancer du col de l'utérus si nous agissons maintenant. Ensemble, nous pouvons contribuer à accélérer l'action contre le HPV et le cancer du col utérin, et à améliorer la santé et le bien-être de tout le monde.